Escapade vers un futur incertain
Les pertes du Bomber Command dans le département de la Marne
 


m'envoyer un mail
version anglaise
 

In Memoriam
 
- Tant qu'une personne se souvient de toi, tu ne meurs jamais -

 

 

Sépulture d'un aviateur polonais inconnu

Entre le dimanche 3 septembre 1939 et le mercredi 8 mai 1945, un total de 82 appareils, relevant pour l'essentiel de l'autorité du Bomber Command, ont rencontré leur destin dans les limites territoriales du département de la Marne.

Au-delà de ce chiffre élevé de 82 bombardiers, il nous faut prendre en considération celui des quelques 509 hommes d'équipage qui servaient à leur bord. De ces derniers, 320 devaient périr dans l'instant ou des suites directes de la destruction de leur appareil.

Quant aux 189 survivants, ils furent 73 à prendre le chemin de la captivité, arrêtés par l'occupant, livrés par nos autorités ou dénoncés par certains de nos compatriotes.

En revanche, 77 autres échappèrent à la capture grâce au concours qui leur fut apporté par des hommes et de femmes courageux, risquant à tout moment, arrestation, torture et déportation...

Plus "heureux", 39 aviateurs tombèrent directement dans leurs lignes que l'adversaire de l'époque n'avait pas encore atteintes ou dont il s'était déjà retiré.

Ce site, oeuvre d'un amateur pas nécessairement éclairé, vise, à sa manière, à préserver la mémoire de cette poignée d'hommes, de l'air ou de l'ombre, qui consentirent au sacrifice de leur vie ou de leur jeunesse pour nous offrir le bien le plus précieux : la Liberté.

They shall not grow old
As we that are left grow old
Age shall not weary them nor the years condamn
At the going down of the sun and in the morning
We will remember them

   
 

Laurence Binyon (1869 - 1943),
extrait du poème For The Fallen (1914).

 
   
 
 
Recherche :

Afin d'enrichir le contenu de ces pages, je recherche tout complément d'informations, témoignages, anecdotes, photos, documents d'archives, etc, concernant le déroulement des missions, les appareils, les équipages, leur(s) adversaire(s), les circonstances de leur destruction ainsi que les odyssées 'terrestres' des aviateurs survivants.

Merci d'avance.
le Webmaster
 
 
Si vous souhaitez inclure ce site dans vos liens,
voici le chemin d'accès à utiliser : http://olivier.housseaux.free.fr